XTERRA REP TCHÈQUE

Le weekend du 3 et 4 août se sont déroulés les Championnats d’Europe XTERRA en République Tchèque. 
Pour la première fois dans l’histoire du XTERRA, les 25 premiers du Championnats étaient sélectionnés pour courir un Shorttrack le lendemain.

Le départ des Championnats est donné le samedi à 12h avec une course composée de 1,5km de natation, 35km de VTT et 10,5km de trail. 

Mathurin sort en 5ème position de la natation en 20’22, à 30 secondes du premier. Arthur, lui, perdra 1’45 sur la tête de la course. Théo finit la nage un peu plus loin.
Du côté des féminines, Sandra sort dans les 10 en 24’51, et Ségolène rejoint le parc à vélo en fin de paquet en 28 minutes.

Dès le début du circuit VTT, les premières gouttes commencent à tomber, rendant le terrain déjà bien humide glissant. 

Arthur pose le VTT dans un groupe qui joue la 5ème place. La course à pied lui permettra de remonter dans le classement, pour finir la course en 4ème position. 
Mathurin entame la course à pied en 23ème position, et conservera sa place jusqu’à l’arrivée. 
Théo, en manque de forme, finit la course 34ème pro

Arthur termine juste au pied du podium

Leur classement leur permettra d’assurer leur place sur le départ du shorttrack prévu le dimanche. 

Sandra franchit la ligne d’arrivée en 11ème position : elle confiera après la course avoir eu du mal à respirer à cause d’un mauvais choix de vêtement, qui l’a gêné tout au long de la course. 
Après une course difficile, Ségolène termine 22 ème pro. 

Sandra se sera surtout battue contre son haut de maillot de bain…

Les athlètes sélectionnés pour le shorttrack du dimanche après-midi ont dû faire face à un nouveau type de course, au format très court : 2 boucles de 200m de natation, 4 boucles de 3,3km de VTT et 2 fois 1,3km à pied. 

Sandra s’élancera la première sur la course féminine et terminera 5ème auteur d’un bon parcours VTT et d’une grosse remontée à pied. 

Chez les hommes, Mathurin, sorti dans la tête de la course de la natation, perd des places à cause d’une chute à VTT puis maintient une belle 10ème place à pied. 

Mathurin sort en tête de l’eau

Arthur, réduit l’écart qui le sépare du leader, dès le premier tour de VTT, c’est en course à pied qu’il prendra la tête de la course pour creuser l’écart jusqu’à la victoire. 

Arthur prend sa revanche en remportant le Shorttrack

Un circuit VIP était organisé le dimanche matin, auquel Sylvain a participé. C’était un circuit très explosif, avec 200m de natation, 2 boucles de 1,8km de VTT et une boucle de 1,3km à pied. Après avoir mené la course tout du long, Sylvain remporte l’épreuve.

Théo rapidement distancé à VTT

Théo : Une course à ne pas prendre en compte. J’arrive fatigué et désentraîné… Pas de miracle, aucune sensations…
Les vacances vont me faire le plus grand bien à la tête et aux jambes pour la suite.

Arthur :

Le samedi, course compliquée dans les 3 disciplines. J’ai manqué d’énergie et d’envie pour aller chercher devant.
Dimanche tous les voyants étaient au vert, je me sentais bien, et j’avais comme une revêche à prendre. J’ai réussi à garder la tête froide à gérer la course comme il le fallait pour gagner. Et j’ai pris énormément de plaisir sur ce format technique et rapide !!

Un VTT en gestion pour prendre la tête dès le début du Trail

Sandra : I’m not to happy with my Xterra European championship. I had some problems during the race and I think that I can do much more better !
The shorttrack was a lot of fun for us athletes and also the spectators ! After a good run I finished in 5th position. 

Sandra à l’aise dans les parties techniques

Ségolène : Première grosse déception de la saison pour moi en République tchèque… Après beaucoup de fatigue accumulée ces derniers mois j’ai pris un peu de repos en espérant arriver fraiche, malheureusement j’ai compris dès le début de la course que ce serait difficile. Je me suis battue avec les forces du jour pour faire au mieux mais les sensations étaient vraiment mauvaises.
Déçue de ne pas avoir pu m’exprimer au mieux sur ce beau circuit et prendre part au premier shorttrack… Heureusement la bonne humeur du Team T-Vert était par contre bien au rendez vous !

Ségolène à l’arrivée

Mathurin : Je partais sans pression sur cette course car j’ai accumulé beaucoup de fatigue depuis le début de la saison. J’ai essayé de ne pas laisser trop d’énergie dans la partie natation pour aborder le vélo sereinement. J’ai bien respecté les consignes du coach sur toute cette partie. Malgré cela, la fatigue s’est faite sentir sur la fin et les jambes ne sont revenues que sur le deuxième tour cap. 
Le résultat final est représentatif de mon état de forme, mais je me qualifie quand même pour le short track du lendemain.
Comment décrire cette deuxième course si ce n’est qu’elle était intense et tellement fun !

Mathurin, Arthur et Felix son petit frère à l’arrivée du Shorttrack

Crédit Photo : Sylvain Fesquet

XTERRA FRANCE

Dimanche 7 Juillet a eu lieu le XTERRA France, à Gerardmer. 
Cette épreuve est réputée pour être la  plus dure du circuit européen avec un long parcours VTT. 

Le matin, Sylvain participait au XTERRA Découverte, qui se compose de 500m de natation, d’une boucle vélo (20km 600D+) et de 5km de trail (160D+), soit la moitié de la distance des Elites l’après midi. 

Dans les 10 premiers en nation, il fournit son effort à vélo au bout de 5km après avoir géré toute la première montée. Ils s’isolent alors à deux en VTT, et posent avec plus de 3min d’avance. À pied, une seule consigne : « ne pas marcher » qui s’avérera payante. 

Victoire de notre team manager avec une petite minute d’avance.

L’après midi avait donc lieu la course des élites, au programme : 1500 m de natation dans une eau à 25 degrés, 40km de VTT (1200 de D+) et enfin 10km de Trail (350m D+).
Le départ est donné à 13h30. Un orage la nuit d’avant a rafraichi l’atmosphère et les chemins sont légèrement glissants. 

Une 50aine d’Elites prenaient le départ

Arthur sort en 21’13, soit à 1’30 de la tête de course. Rapidement un groupe se forme avec Arthur Serrieres et Maxim Chané.
Théo sortira en 22’49 et fera comme annoncé une course à son rythme en se focalisant uniquement sur ses sensations. 

Maxime dans un mauvais jour fera une boucle à vélo avant d’abandonner.

Du côté des féminines, Sandra sort en 25’17, dans le Top10, tandis que Camille sort plus loin en 28’54 en même temps que Ségolène. 

Sandra en grande forme remonte 4ème avant de devoir mettre un terme à sa course suite à une crevaison. 
Théo en manque de fraicheur posera le vélo 15ème et conservera cette place à l’issu de la course à pied.

Au coude à coude, les 3 hommes de tête posent le vélo ensemble. Les deux Arthur se lancent alors dans une course effrénée. Coup de bluffe, accélération, relance… 41 minutes de suspens intenable et finalement, c’est Forissier qui l’emporte de seulement 8 petites secondes 😮

Ségolène terminera à une 13ème place scratch, très correcte au vue de la start list.

Le mot de Sylvain, le Team Manager : 

« C’était une course extrèmement relevée, avec un parcours usant qui ne pardonne aucune défaillance ou baisse de régime. Depuis le temps qu’Arthur tourne autour de cette victoire, c’est juste fantastique qu’on y soit arrivé »

L’orage oblige un changement de pneu de dernière minute.

Camille : « La fatigue se fait sentir après une période bien chargée où j’ai enchaîné les courses ! J’ai donc manqué de jus sur le VTT pour m’affirmer et rattraper le retard accumulé. Je suis tout de même satisfaite de ma course vu ma forme du jour ! Notamment en natation car je sens que je progresse et à pied où j’ai réussi à finir proprement.
Je retiens un super we avec l’équipe sur un circuit bien difficile avec une super ambiance ! »

Les filles impliquées dans l’association « elles font du vélo »

Sandra : «  I was doing good at the swimming and biking but unfortunately I had a flat tire at the end of the second bike loop when I was in position 4 ! I am a bit sad because I really would have loved a good result at XTERRA France for me and the team… »

Arthur : « Le XTERRA France était l’un de mes plus gros objectifs de la saison, j’avais à cœur de bien y figurer, car c’est là bas que tout à commencé pour moi. J’arrivais confiant après la suisse, mais conscient du niveau d’un tel plateau.

La course a bien débuté avec une natation satisfaisante. Puis un gros vélo avec les frenchies Arthur et Max. À l’entame du Trail, partir avec un Arthur Serrieres n’est jamais bien rassurant, mais j’ai réussi à aller chercher l’énergie nécessaire grâce aux encouragements omniprésents tout le long du parcours pour m’offrir ma plus belle victoire, car elle a été la plus disputée. Super heureux pour moi et pour le team. »

24 degrés, combinaison interdite.

Ségolène : « Le xterra france est la course la plus longue et la plus dure de l’année et je suis contente d’y avoir participé ! Nous avons nagé presque tout du long côte à côte avec Camille ce qui était très motivant. Le circuit vélo était long et difficile, j’ai donc beaucoup géré mon effort pour être capable de tenir mon rythme jusqu’au bout. Je remonte deux places au fil des tours. La course à pied à encore une fois été difficile pour moi et je me suis battue tout du long pour garder ma place ! »

Veille de course, Théo place ses appuis.

Théo : « La motivation est bien présente après une course en Suisse un peu plus rassurante. J’effectue un bon départ mais je n’arrive pas à garder les pieds d’un bon groupe. Je réalise le meilleur temps sur T1 (micro victoire du jour)… En vtt je pars seul, tout en gestion. Je ne croise personne durant tout le premier tour… À pied j’essaie de bien gérer mon effort et j’accélère progressivement. Le bilan de ces 3 mois de Triathlon n’est vraiment pas satisfaisant. Je suis content de prendre une pause dans mon entraînement pour repartir en modifiant ce qui doit l’être. »

Danon une légende.

Maxime : «  »

Crédit Photo : Sylvain Fesquet


XTERRA SUISSE

Samedi 29 juin a eu lieu le XTERRA Suisse, au lac de Joux. 
Au programme : 1500 m de natation dans une eau à 23 degrés, 24km de VTT sur un circuit très rapide sous une chaleur écrasante, et enfin 11km de Trail.

Le départ est donné à 14h00. Il fait très chaud mais les athlètes sont prêts à dégainer 🔫

Arthur et Ségolène avec les armes qui serviront à rafraichir les coureurs dans la montée.

 Mathurin sort second de l’eau en 21’13. Cette fois il partira prudemment. 
Arthur sort en 22’00 et met un gros rythme d’entrée de jeu. 
Théo suit une minute après, tandis que Maxime mettra 25’28min. 

Mathurin sort second de l’eau.

Du côté des féminines, Ségolène sort en 29’27, tandis que Camille progresse en natation et relie la terre en 30’12. 

Derniers moments d’échanges avant le départ pour Ségolène et Camille.

Dès le milieu de la première boucle VTT, Arthur prend la tête et optimise son avance pour le Trail. Théo réalise une bonne remontée et posera le vélo second, tandis que Mathurin gère son effort pour boucler 9ème. Enfin Maxime aura besoin d’un tour pour trouver des sensations.
Camille attaque en VTT et remonte à la 4ème place, suivie de Ségolène qui posera le vélo 5ème. 

Arthur entame la course à pied avec plus de 4min d’avance, une marge suffisante pour gérer son effort avec la chaleur et gagner en 2h15’07.
Théo adopte une stratégie plus offensive et conserve sa deuxième place jusqu’à mi parcours du Trail avant de subir…il terminera 6ème (2h22’34).
Mathurin conserve sa place et fini 10ème (2h22’09).
Maxime usé terminera 32ème (2h40’35). 

Arthur victorieux devant tous nos supporters.

Chez les filles, Ségolène se bat pour conserver sa place, elle finit 5ème en 2h59’36.
Camille se lance dans un tout autre défi : en réalisant le meilleur temps à pied, elle doublera l’athlète suisse 2km avant la ligne d’arrivée en 2h43’43.

Première victoire de Camille après une grosse remontée à pied.

Le mot de Sylvain, le Team Manager : 

« C’était une course avec peu d’Elites mais néanmoins une bonne densité chez les hommes. Cette course servait de repère avant le XTERRA France. Les athlètes ont confirmé leur forme. C’est extraordinaire ce niveau des Elite féminines du Team T-Vert pour la première année.
À titre personnel j’ai été heureux de pouvoir participer au XTERRA Découverte le matin. En terminer 3ème était inattendu »

Sylvain et Arthur attendant l’arrivée des athlètes.

Camille : « Très heureuse de cette victoire !!!
Je sors dernière de l’eau mais moins loin que d’habitude, ce qui me permet de rattraper petit à petit mon retard. Je pose alors mon vélo 4ème puis je double petit à petit à pied pour basculer 1ère dans la descente finale !
Cette victoire a un goût particulier car c’est la première en XTERRA et surtout, elle a été partagée avec tout le team ! Trop chouette d’être portée tout au long de la course par les nombreux encouragements ! »

La course à pied était chaude, il fallait bien s’hydrater.

Théo : « L’été est là, il fait beau, il fait chaud, la crème solaire était de la partie ! De retour sur un XTERRA Suisse avec un profil à ma convenance malgré le faible kilométrage en vélo. 

En natation, je n’arrive pas à mettre en place ma nage les 500 premiers mètres, puis ça se débloque et je reprends la tête de mon groupe pour l’emmener jusqu’à la sortie de l’eau. Une transition assez rapide plus tard, j’enfourche mon magnifique cube pour une belle remontée jusqu’à la seconde place. J’essaie tout de suite de me mettre dans un bon rythme à pied en essayant d’éviter le sur-régime mais je me couche au fil des kilomètres et perd des places à la mi-parcours pour terminer sixième. Ça fait du bien au moral de faire une course complète à mon niveau. Malgré un gros travail hivernal, à pied mes performances pédestres restent très décevantes. »

Théo retrouve des sensations petit à petit.

Mathurin : « Natation gérée sur mon propre rythme, sans m’affoler car je sais que la course se joue plus tard… En sortant deuxième, je peux gérer le début du parcours vélo sans être perturbé par les autres concurrents. Ça se complique un peu dans le deuxième tour vélo où il faut faire avec les concurrents que l’on rattrape. J’ai un peu souffert de la chaleur dans les derniers kilomètres et je pose le vélo 9ème. Je vais maintenir cette place à l’issue d’une course rendue difficile par la chaleur mais que j’ai beaucoup appréciée…
Bref, je commets encore quelques erreurs mais je prends de plus en plus de plaisir sur ce format de course que je découvre depuis le début de saison. »

Mathurin à mieux géré son effort et commence à prendre ses marques sur le format XTERRA.

Arthur : « Une natation sans combinaison où j’ai du lutter pour limiter les écarts, un premier tour vélo en gestion, un second passé à slalomer du début à la fin entre les groupe d’âge, et une course à pied, où j’ai pu gérer mon avance, et profiter des encouragements ! ^^ »

3ème victoire consécutive pour Arthur en Suisse.

Ségolène : « Je suis très heureuse de signer mon premier Top 5 chez les Elites ! La chaleur a rendu la course vraiment difficile. Je suis satisfaite de ma course dans l’ensemble. J’effectue une natation à mon niveau, et après avoir posé le vélo en 5ème position j’ai beaucoup souffert à pied mais je me suis accrochée pour conserver ma place. L’Armada de supporters du Team T-Vert m’a bien aidée tout du long ! C’était encore plus sympa de partager ce top 5 avec Camille et Arthur ! »

Un premier TOP5 pour Ségolène en XTERRA.

Maxime : « Une natation difficile, pas étonnant car ne je peux nager qu’une fois par semaine depuis 3 mois. 
Le vélo a été correct. Je pense avoir fait un bon 2ème tour, mais trop tard pour gagner des places. La course à pieds a été longue et difficile avec cette chaleur. J’ai quand même pris du plaisir, surtout en voyant les copains faire de belles places. »

Maxime aura fournit un gros effort à VTT, sa spécialité.

Crédit Photo : Carel Du Plessis et Sylvain Fesquet

XTERRA BELGIQUE

Ce samedi 8 juin a eu lieu le XTERRA Belgique, dans la citadelle de Namur. Comme les Championnats de France avaient lieu le lendemain, l’équipe s’est scindée en deux ce week-end.
En Belgique c’est Camille, Ségolène et Théo qui avaient pour mission de porter haut les couleurs vertes.

La citadelle de Namur

Le matin à 9h, notre Team Manager a pris le départ du XTERRA Sprint.
Sorti rapidement de l’eau après 500 m bouclés en 7’07, il rétrograde sur la partie VTT. Sur les 5 km de trail à travers la citadelle il reprendra un coureur pour terminer à la 15ème place, bien loin de la tête.
« Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas mis de dossard. Je suis heureux d’avoir pu prendre du plaisir et d’avoir réussi à courir sur toute la longueur du trail malgré le manque d’entraînement ».

Sylvain, Théo et Ségolène

L’après midi avait lieu la course reine.
Au programme : 1500 m de natation autour de l’île « Vas-t’y-frotte », 36 km de VTT sur un circuit bondé de public, et enfin 10 km de trail.

Le départ est donné à 14h30 dans la Meuse, courant de face évidemment ! Souffrant de douleurs au ventre, Théo sort 30ème de l’eau en 22’26. Ségolène, partie avec les élites, fait une belle natation (son transporteur se décroche (quelle vitesse !) durant la nat, donc son temps est indisponible). Camille mettra 29’13 à faire le tour de l’île.

Combinaison autorisée pour une eau à 18 degrés

À VTT Théo signera le 5ème temps ce qui lui permet de remonter dans un grand groupe pour la 5ème place. Camille remonte de nombreuses places et pose le vélo 6ème. Ségolène chute dans le second tour alors en 7ème position…

Auteur d’un bon temps vélo, Théo remonte dans le groupe pour la 5ème place

Si Théo n’arrive toujours pas à s’exprimer à pied et termine 13ème, Camille, elle, signe le second temps à pied à quelques secondes de celui de la vainqueure du jour : Morgane Riou.
Elle termine 3ème, c’est son premier podium elite sur XTERRA mais aussi le premier podium élite féminin de l’histoire du Team T-Vert.

La bière sur le podium, une tradition Belge qui fait plaisir

Le mot du Team Manager, Sylvain : « C’est toujours un plaisir pour nous de nous déplacer à Namur sur cette belle épreuve. Même si l’ambiance est très festive, la course n’en est pas moins très relevée. Cette année je suis content de l’ascension de nos féminines. Camille avec sa 3ème place montre qu’il va falloir compter sur elle cette saison. Ségolène malgré sa chute a signé un début de course solide. Dommage pour Théo qui venait ici pour tenter de se rassurer et qui n’a pas trouvé ses réponses… »

Camille en pleine Remontada

Camille : « Je suis vraiment contente de ma course à Namur et de mon premier podium en XTERRA ! Une fois sortie de l’eau, j’ai passé toute la course à remonter le retard accumulé ! Je fournis un bel effort sur le vélo et finis la partie trail en donnant le maximum pour continuer à grappiller les places sur ce parcours aussi beau qu’exigeant ! Je gagne de l’expérience au fur et à mesure des courses et me fait bien plaisir, c’est hyper motivant pour la suite ! Bref, un chouette week end avec une super équipe ! »

A l’arrivée, le moment de débriefer

Théo : « Je suis ravi de courir une nouvelle fois en Belgique, le plus bel XTERRA du circuit Europe. Cette saison de Cross-Triathlon 2019 ne commence vraiment pas comme je l’aurais espérée. Malgré un hiver sérieux je n’arrive pas à trouver de bonnes sensations en compétition et à faire une course propre. La saison n’est pas terminée, je vais essayer de corriger au mieux mais je suis très déçu de moi cette année. »

Ségolène à la conference de presse pour sa premiere course élite

Ségolène : « C’était une belle expérience pour moi avec un premier départ en vague élite. Je suis plutôt satisfaite de la partie natation, j’avais de bonnes sensations sur le vélo, malheureusement une chute m’a contrainte à l’abandon. Je suis déçue de ne pas avoir pu voir ce qu’aurait donné la course à pied et le résultat final mais ça fait partie du sport ! L’envie de bien faire sur les prochaines échéances n’en est que renforcée ».

Camille à l’arrivée

Photos : Carel Du Plessis, Salomé Guilbert, Sylvain Fesquet

XTERRA ITALIE

Dimanche 26 mai a eu lieu le XTERRA Italie, au lac de Garde. 
Au programme : 1500 m de natation dans une eau à 14 degrés, 31km de VTT sur un circuit très raide accompagné d’une météo inconstante, et enfin 11km de trail.
Le départ est donné à 12h30 dans le lac, avec une sortie à l’australienne qui assure le spectacle. 

Comme à son habitude, Mathurin sort parmi les premiers de l’eau en 21’44, et prend la tête.
Arthur sort en 22’34 et attaque sans attendre.
Théo sort peu de temps après, tandis que maxime mettra 27min. 

Du côté des féminines,
Sandra sort en 25’56.
Camille qui en est à ses débuts en natation mettra 31’50 à relier la terre. Enfin Ségolène partie 5min plus tard dans la vague amateur, aura nagé 29’21. 

Très rapidement Arthur rejoint Mathurin en tête du VTT avant que ce dernier baisse de rythme à mi course. Derrière, Théo en chasse casse sa chaine au bout de 10km alors qu’il est en 6ème position. Il est contraint à l’abandon
.

Sandra gardera sa 4ème place avec un rythme constant.
Camille victime de soucis mécaniques doit faire deux haltes qui lui font perdre une dizaine de minutes.
Ségolène fournit un effort important en VTT et remonte première parmi les amateurs. 

Arthur entame la course à pied avec près de 3min d’avance, une marge suffisante pour l’emporter en 2h41’23.
Mathurin perd de nombreuses places dans la deuxième boucle vélo, mais sa course à pied correcte le placera 17ème en 2h56’55.
Maxime pour sa reprise en XTERRA se placera 54ème ( 3h16’10 ).

Sandra conservera une belle 4ème place à pied juste derrière la championne du monde, en 3h17’09.
Camille un peu déçue donnera le meilleur d’elle même à pied pour finir 10ème en 3h31’21, en signant le second meilleur temps au coude à coude avec Morgane Riou vainqueur du jour. 
Ségolène arrivera peu de temps après, mais du fait de son départ différé elle termine 9ème en 3h30’21

Le mot du Team Manager Sylvain : 

C’était la première fois que l’équipe était réunie au complet sur une course. L’ambiance très détendue et sérieuse a été bénéfique à tous. L’incertitude était grande pour Arthur, car après un titre de Champion du Monde, il se passe beaucoup de choses dans la tête d’un athlète.
Arthur devait confirmer son nouveau statut. C’est chose faite avec cette nouvelle victoire acquise avec plus de deux minutes d’avance. Je suis très satisfait de l’investissement des athlètes féminines du TeamTvert.
Pour une première, 3 athlètes dans le Top10 c’est plus que positif. 

Bref ils en ont dans l’moteur !

Camille : « Ne jamais s’avouer vaincue ! C’est ce que je retiendrai de ce XTERRA Italie, une course pleine de galères pour moi ! 
Une fois l’habituel moment de solitude aquatique passé, j’ai du jouer les mécanos à 3 reprises sur le parcours VTT, perdant de précieuses minutes en pensant à de nombreuses reprises que je devais abandonner… Heureusement que mes baskets ne m’ont pas réservée de surprises ! J’ai pu m’exprimer sur la partie trail qui me correspondait bien afin de rattraper le plus de places possible ! Je finis à une 10ème place juste derrière ma coéquipière de choc Ségolène ! Bravo à Sandra pour sa solide 4e place !
Je suis simplement contente d’avoir franchie la ligne d’arrivée car ce n’était pas gagné … Frustrée car la forme était au rendez-vous … on fera mieux la prochaine fois. »

Théo : « Je prends le départ avec beaucoup de motivation une envie de bien faire avec un gros hiver et un mondial décevant.
Je réalise une natation correcte qui correspond à mon niveau.
Je pars prudemment en vélo aux portes du Top 10 je remonte progressivement des athlètes, 2 autres me prennent quelques mètres mais je garde mon rythme car je sais que je reviendrais plus tard…
Malheureusement il n’y aura pas de plus tard à cause d’un bris de chaîne au bas de la première descente.
Cette saison de cross-triathlon 2019 ne commence vraiment pas comme je l’aurais espéré. Il faut que je reste motivé et continue à rester sérieux. »

Mathurin : « Je suis arrivé sur cette course avec beaucoup d’envie puisque je pensais ne pas pouvoir la faire. Tout c’est très bien passé jusqu’au deuxième tour vélo ou j’ai (encore) subi mon démarrage trop rapide ! J’ai quand même réussi à faire une course à pied correcte qui m’a permis de maintenir ma place. Bref, j’ai pris beaucoup de plaisir, tant en course qu’avec les copains du team ! »

Arthur : « Encore une fois je me suis laissé porté avec plaisir par l’ambiance et l’énergie du team. Du côté sportif, j’ai pris du plaisir à courir en tête, les sensations étaient excellentes, j’en ai profité !
Un régal dans les descentes, avec ce genre de matériel, la confiance et le relâchement permettent de grappiller des secondes et de l’énergie. Je me suis même offert le luxe de doubler la moto ouvreuse, parce que ça me faisait marrer.
Le ciel de la ligne d’arrivée était verdoyant comme une prairie Stéphanoise au printemps ^^
On a même eu droit à une mise en scène, ou je suis devenu le roi du lac. »

Ségolène : « Ca a été une belle surprise pour moi sur ce premier XTERRA, je ne m’attendais pas à un top 10. J’avais vraiment de bonnes sensations et je suis très satisfaite de ma partie vélo. J’espère progresser en natation et course à pied pour être capable d’aller batailler un peu plus devant, mais cette 9e place est déjà très encourageante. Au fil des courses ça me permet d’avoir une idée de mes points forts et des points à travailler d’ici les prochains objectifs. »

Maxime : « Le XTERRA était mon premier tri de la saison. J’ai beaucoup souffert, les sensations sont pourtant là sur les épreuves solo mais j’ai énormément de mal à enchaîner les 3 disciplines. Je termine 54 ème, je vais continuer à travailler ! Le XTERRA Italie, c’est l’un des plus difficile, j’aime ce genre de parcours. Le week-end avec l’équipe était vraiment top, l’ambiance est juste incroyable ! »

Sandra : « I am happy about my race my shape is growing. XGarda is always a hard race but I am in love with this steep climps. It was my first race with the TeamTvert and I am so happy about the great spirit in the team. Love it! »

Photos : Carel Du Plessis, Sylvain Fesquet

World Championship

Mardi 30 avril ont eu lieu les Championnats du Monde de cross triathlon à Pontevedra, en Espagne. 

Au programme : 1km de natation dans une eau à 14 degrés, 30km de VTT sur un circuit rapide mais rendu exigeant par le soleil, et enfin 7km de trail.

Ici, les athlètes représentent leur pays et sont sélectionnés par la Fédération. Néanmoins, notre sport n’étant pas olympique, les athlètes français ne disposent d’aucune aide de la part Fédération. Dans ces conditions, c’est le Team T-Vert, équipe de Sylvain Fesquet qui se charge du déplacement et des inscriptions de : Théo Dupras (Chambéry triathlon), Arthur Forissier (ASM Saint-Etienne) Mathurin Boutte (Triathl’Aix), Camille Defer (ASPTT triathlon), et Ségolène Léberon (Chambéry triathlon). 

Le départ est donné à 15h30 dans un bras de mer à marée descendante, ce qui entraine un petit courant qui favorisera les bons nageurs. 

Mathurin sort parmi les premiers de l’eau en 13’36, il décide de prendre la tête en VTT et attaque de suite. Plus loin derrière, Arthur sort en 14’19 et remonte prudemment en VTT. Enfin, Théo sort en 15’10 dans un jour où ses jambes ne lui permettront pas d’être saignant à vélo…

Mathurin payera son effort en fin de VTT

Au bout de 20km de VTT, Mathurin toujours en tête paye son effort trop optimiste, et perd 20 places sur les 10 derniers km… Tandis qu’Arthur remonte sur Ruben en se relayant avec Joshua Middaugh. Il rentrera par la suite premier dans le parc vélo. Quant à Théo, il posera son Cube en 14ème position. 

Théo en transition

À l’issue d’une transition éclair, Arthur entame la course à pied avec 20m d’avance, il en profite pour gérer son rythme ,obligeant ses 3 poursuivants à faire l’effort pour revenir. Finalement, il ne les reverra jamais et remportera la course en 1h48’21 avec une avance de 33 secondes sur Ruben Ruzafa et 44 secondes sur Lukas Kocar qui complètent le podium. Théo termine 13ème en 1h54’34 et Mathurin 21ème en 1h57’33. 

Arthur sur le podium

Arthur Forissier devient ainsi le premier français à obtenir le titre de Champion du Monde de cross-triathlon depuis la première édition en 2011.

Les filles Elites s’élancent  5 min après les hommes, Sandra sort de l’eau en 17ème position en 16’37 (13’53 le meilleur temps), et Camille sort en 20’46 soit avant avant dernière. Sandra est dans un jour compliqué, elle n’arrive pas à s’exprimer ni à vélo ni à pied, et termine 20ème en 2h20’52. 

Camille, elle, fait une course de remontée, elle signe le 8ème temps VTT et le meilleur temps de course à pied pour clôturer l’épreuve 13ème en 2h17’17.

Ségolène part dans la course Groupe d’âge, 25min après les Elites. Après une natation bouclée en 19 minutes, elle remonte en VTT puis conservera sa place sur le trail pour remporter le titre amateur de Championne du Monde 25-29 ans femme.  

Sylvain « Ce résultat incroyable a été rendu possible par un énorme travail collectif. Nous avons aujourd’hui un groupe soudé et très performant ! Notre jeune Mathurin a montré son potentiel et nul doute qu’on devrait le revoir devant à l’avenir.  Notre Ségolène débute juste mais son sérieux devrait l’emmener rapidement à se faire remarquer »

XTERRA GRÈCE

XTERRA Grèce :

Ce week end a eu lieu la seconde manche du circuit Xterra Européen, première course de la saison pour Arthur, et premier cross-triathlon de la vie de Mathurin !

Une course sans enjeux particuliers, mais située à 10 jours des Championnats du Monde ITU de cross-triathlon. Plus de 400 participants se sont donc réunis en Grèce avec parmi eux une trentaine d’élites dont une dizaine de filles. Tout le monde avait à cœur de tester sa préparation hivernale.

Mathurin entamait cette course avec bonne forme, meilleure que les années précédentes, grâce à un entrainement plus conséquent, Arthur arrivait lui aussi en bonne condition pour un début de saison, avec cependant aucuns repères en course.

Le départ est donné à 9h sur la plage, deux tours de 750m sont à réaliser avec une sortie à l’australienne (courte portion a pied entre les deux boucles de natation pour se rejeter à l’eau). À cette période de l’année, l’eau est encore assez froide, entre 16 et 17°, dans une journée avec peu de vent, une mer calme et transparente. Le circuit Vtt est constitué de deux boucles de 15km avec majoritairement des longues pistes roulantes et peu de singles (chemin monotrace). Un terrain sec, et glissant du à de nombreux gravillons, typique des chemins des bords de la Méditerranée. Enfin deux boucles à pied constituaient le trail avec dans chacun des tours deux bosses raides dans les cailloux.

Résultats : Victoire d’Arthur Serrières (02:14:40), suivi par Arthur Forissier (02:15:43), puis Yeray Luxem (02:17:00). Mathurin sorti premier de la natation, fini quant à lui 12ème pour sa première (02:30:30).

Arthur :  « Ma natation est encourageante et valide le travail réalisé cet hiver, je sors 3ème. Je fais le vélo avec le groupe de tête, pas trop mal géré mais qui me laisse des traces, puis s’en suit une course à pied correcte, mais qui me permet seulement d’accrocher la seconde marche du podium. Globalement c’est encourageant pour la suite. »

Mathurin : « Je réalise une bonne natation, plutôt bien gérée, puis je commence le vélo un peu stressé car seul en tête. Je crève dans une descente, mais répare rapidement. Mon deuxième tour vélo a été beaucoup plus difficile suite a une mauvaise gestion de l’alimentation, puis j’en termine avec une course à pied correcte. »

Place maintenant aux Championnats du Monde ITU de Cross-Triathlon le mardi 30 avril !!!!!

GRAVEMAN

Graveman

Le Samedi 28 Juillet avait lieu le Xterra Graveman.  Au menu : 2km de natation, 60km de VTT avec 2400m de D+ et 20km de trail avec 1200m de D+. 

De l’équipe, seul Sylvain Fesquet participait. Les autres athlètes sortant de leur coupure après les championnats du monde, le format long n’était pas adapté à une reprise.

La course se déroulait à Arêches Beaufort, dans un somptueux paysage de montagne. La natation a lieu dans un lac de barrage EDF avec une eau à 15 degrés assez saisissante, le temps qui a tourné à l’orage en milieu de matinée a rendu difficile cette première édition.

Sylvain FESQUET (14ème 7h41:45)

Arrivé ici un peu par hasard, sans avoir préparé ou prevu ce cross triathlon Xterra, ce n’est qu’une fois sur place au milieu de nombreux étrangers que j’ai réalisé la chance que j’avais d’être là. Dans les navettes qui nous conduisaient au départ j’ai revu pleins de gens qui suivent le team tout au long de la saison, et ce fut un plaisir de discuter avec eux.

8h15, la course est lancée pour quelques 300 aventuriers, le lever de soleil durant la nat nous le rappelle, le cadre est exceptionnel et on va en prendre plein la vue !

Après une natation rapide, j’étais complètement euphorique à vélo. Je rigolais en m’imaginant les collègues m’encourager ou se moquer… En montée je voyais Théo me dire que je me faisais doubler « comme un cadet », dans les portages j’entendais Max me crier : « la meule ou à pied ! », en descente c’était au tour de Serrières de lancer des grands « Tire tout ! » et enfin dès que je commençais à prendre mon temps c’est Forissier qui me rappelait que je n’étais pas venu là « pour jouer au Kamoulox».

Le vélo passe donc très vite, malgré une chute dans la première descente qui me casse la selle et me tord le dérailleur arrière… ça tiendra jusqu’au bout, c’est l’essentiel.

Au 30ème km, petit moment de doute lorsque pendant 10min on prend la pluie, le vent et de gros grêlons…: fini les beaux paysages, on se déplace à l’aveugle.  Heureusement les spectateurs et randonneurs omniprésents sur le parcours donnent de la voix pour nous motiver.

Dans les descentes, raides et rendues extrêmement glissantes, mon choix de pneu (Hutchinson taipan à l’avant et cobra renforcé à arrière, légèrement surgonflé) rendent le pilotage malicieux. Le vélo se couche et virevolte, c’est le pied ! Je m’amuse et reprends beaucoup de monde dans ces portions.

Enfin le trail s’est vite enchainé.  Avec la durée de l’effort, les jambes courraient seules. Je ne m’étais fixé qu’une seule consigne que je respectais : ne jamais marcher.
Ne recherchant pas la performance, j’ai fini à mon rythme en faisant attention à ne pas me blesser en descente.

Bilan : Une superbe course ! De belles émotions partagées avec les amis, un plaisir de voir que j’arrive encore à suivre. Une belle victoire dans ma catégorie et une 14eme place scratch même si les écarts de temps sont impressionnants.

Championnat du Monde Cross-triathlon

WORLD CHAMPIONSHIP

Le Mardi 10 Juillet à Svenborg au Danemark se déroulaient les championnats du monde de cross triathlon. Sur les 5 élites de l’équipe de France nous retrouvions 3 athlètes du Team. 

Le parcours débutait par 1000m de natation dans le port, avec une eau à 19 degrés, la combi Mako était autorisée. De nombreuses méduses étaient présentes pour pimenter un peu. Le VTT se décomposait en 2 boucles de 13,5km sur un parcours très roulant avec des sauts. Enfin une course à pied de 11km plutôt plate permettait de rejoindre l’arche d’arrivée.

Arthur Forissier (5ème 2h09:26) 

Natation fraîche et dans les bulles pour éviter les méduses. Au milieu du parcours je repère Ruzafa  (qui finira champion du monde) et décide de le suivre. Après une bonne transition, je me retrouve dans un bon groupe qui coopère bien et récupère du temps sur la tête de course. Les hommes forts s’échappent à vélo. On reprend Brice Dauord très rapidement, puis Maxime Chané, et finalement Théo nous rejoint, et nous nous retrouvons à 4 français pour jouer la 4ème place. A pied je rattrape le mexicain mais pas le sud africain. Je termine satisfait de ma course à une belle 5ème place.

Théo Dupras (10ème 2h13:25)

Premier objectif de cette seconde saison au sein du TeamTvert. Une 10ème place qui correspond à l’objectif optimiste fixé au départ de l’épreuve.

Je sors de l’eau 18ème après une natation à mon niveau, une transition très rapide, il me manque encore une vingtaine de seconde pour sortir avec un bon groupe en vélo…

Les sensations en vélo ne sont pas aussi bonnes que ce dernier mois. Je fais un premier tour un peu poussif physiquement et brouillon techniquement que je boucle en 9ème position avant un deuxième tour beaucoup plus régulier où je récupère un groupe de 5 pour la 4ème place dont mon coéquipier Arthur Forissier et les français Brice Daubord et Maxim Chané.

Je pars prudemment à pied où je me fait doubler par un Marcello Ugazio toujours aussi impressionnant à pied. A 2km de la fin, je vois que j’ai un danois et Arthur Serrières juste derrière moi, je décide d’accélérer et me rend compte que je suis capable de courir plus vite finalement, je reprends du champs pour venir mourir sur les talons du 9ème.

Cette course clôture un premier cycle déjà très positif où les lacunes seront les prochains axes de travail.

Arthur Serrières (12ème 2h14:15)

Pour ma part cest (encore) une course difficile. J’ai beaucoup couru ce début de saison et il est temps de prendre du repos avant de voir la suite . je ne suis pas réellement satisfait de ma place et de ma conditions mais c’est le sport.

Anne-Claire Defix (3ème amateur 20/24ans 2h55:01)

XTERRA FRANCE

XTERRA FRANCE

Retrouvez les impressions de nos athlètes lors du Xterra le plus dur du circuit européen. (1500m nat/ 37VTT et 1200m D+/11km trail). Couru sous une forte chaleur.

Arthur Forissier (2ème 3h00:42)

Le Xterra France est pour moi un des objectifs principaux de la saison, parce que j’ai pris pour habitude de m’y rendre chaque année, parce que le niveau y est toujours impressionnant, parce que l’organisation est millimétrée, et parce c’est ici que tout a commencé pour moi…
Je m’y suis donc présenté en forme et sur-motivé, même si je reste toujours impressionné par la start list.
Concernant la course, j’avais décidé de gérer au mieux sans m’enflammer, et c’est ce qui c’est passé. Dès la natation, je me fais un peu décrocher, mais je ne panique pas et parviens à revenir sur Arthur Serrières. Après une bonne transition, je pars tranquillement à vélo et je remonte. Au deuxième tour j’accélère, et lâche mon groupe pour poser le vélo second a 4‘ de Ruzafa.
A pied je pars sur mon rythme et malgré un deuxième tour un peu difficile je conserve cette place.
Je suis très content de ma course et de la manière dont elle s’est déroulée. Maintenant place aux championnats du monde de cross triathlon au Danemark !

Arthur Serrieres (4ème 3h03:27)

Une course très satisfaisante pour moi. La forme est de retour et je suis content de ce que j’ai réalisé, tant au niveau de la place que de la manière dont j’ai pu courir. Mon seul regret est d’avoir laissé Brad me piquer le podium. Tout était au top en tout cas et j’ai hâte de finir avec le déplacement au Danemark.



Maxime Danon (73ème 3h37:44)

Une course à oublier  :
Une natation bien moyenne, un premier tour vélo correct ou je remonte 16ème, et ensuite plus de son et plus d’image ! Je tenais quand même à terminer cette course, j’ai donc fini lentement.
J’accumule une fatigue depuis un mois, je vais donc couper quelques jours pour attaquer un Gros bloc d’entraînements pour préparer les championnats d’Europe de cross-triathlon.

Théo Dupras (Abandon)

Un Xterra France arrivé après un mois de juin très chargé, trop chargé (Belgique, D2 Besançon, Suisse). L’objectif restant malgré tout le championnat du monde, j’enchaîne la Suisse avec une grosse semaine d’entrainement.
Les derniers moments avant la course sont optimaux avec une logistique impeccable et des kinésithérapeutes aux petits soins.
Dès la natation, je ne me sens pas très juteux. Je perds de vu le bon groupe après 300m et finis péniblement. Malgré une belle transition, dès le début du vélo je sens que je n’ai pas de force, je n’arrive pas à relancer même sur le plat une fois la grande bosse passée… Au milieu du 1er tour vélo je comprends que ce sera vraiment un jour sans et je décide de finir tranquillement. Une fois le premier tout bouclé, je décide avec Sylvain d’arrêter la course içi en prévision des championnats du monde à venir.

Anne-Claire Defix (17ème 4h19:02)

Je suis toujours heureuse de revenir faire une course sur les sentiers de mes Vosges natales. Le soleil et la chaleur étaient de la partie. Avec plus de 800 personnes au départ j’ai été beaucoup bouchonnée a la sortie de la natation. Ca a été une course épouvante où la forme n’était pas forcément au rendez vous. J’ai néamoins la joie de monter une troisième fois sur le podium amateur 20-25ans pour cette saison avec un classement scratch en progression : 17ème féminine. Prochain objectif le Danemark !