Xterra Grèce

Xterra Grèce :

Ce week end a eu lieu la seconde manche du circuit Xterra Européen, première course de la saison pour Arthur, et premier cross-triathlon de la vie de Mathurin !

Une course sans enjeux particuliers, mais située à 10 jours des Championnats du Monde ITU de cross-triathlon. Plus de 400 participants se sont donc réunis en Grèce avec parmi eux une trentaine d’élites dont une dizaine de filles. Tout le monde avait à cœur de tester sa préparation hivernale.

Mathurin entamait cette course avec bonne forme, meilleure que les années précédentes, grâce à un entrainement plus conséquent, Arthur arrivait lui aussi en bonne condition pour un début de saison, avec cependant aucuns repères en course.

Le départ est donné à 9h sur la plage, deux tours de 750m sont à réaliser avec une sortie à l’australienne (courte portion a pied entre les deux boucles de natation pour se rejeter à l’eau). À cette période de l’année, l’eau est encore assez froide, entre 16 et 17°, dans une journée avec peu de vent, une mer calme et transparente. Le circuit Vtt est constitué de deux boucles de 15km avec majoritairement des longues pistes roulantes et peu de singles (chemin monotrace). Un terrain sec, et glissant du à de nombreux gravillons, typique des chemins des bords de la Méditerranée. Enfin deux boucles à pied constituaient le trail avec dans chacun des tours deux bosses raides dans les cailloux.

Résultats : Victoire d’Arthur Serrières (02:14:40), suivi par Arthur Forissier (02:15:43), puis Yeray Luxem (02:17:00). Mathurin sorti premier de la natation, fini quant à lui 12ème pour sa première (02:30:30).

Arthur :  « Ma natation est encourageante et valide le travail réalisé cet hiver, je sors 3ème. Je fais le vélo avec le groupe de tête, pas trop mal géré mais qui me laisse des traces, puis s’en suit une course à pied correcte, mais qui me permet seulement d’accrocher la seconde marche du podium. Globalement c’est encourageant pour la suite. »

Mathurin : « Je réalise une bonne natation, plutôt bien gérée, puis je commence le vélo un peu stressé car seul en tête. Je crève dans une descente, mais répare rapidement. Mon deuxième tour vélo a été beaucoup plus difficile suite a une mauvaise gestion de l’alimentation, puis j’en termine avec une course à pied correcte. »

Place maintenant aux championnats du monde ITU de cross triathlon le mardi 30 avril !!!!!

Graveman

Graveman

Le Samedi 28 Juillet avait lieu le Xterra Graveman.  Au menu : 2km de natation, 60km de VTT avec 2400m de D+ et 20km de trail avec 1200m de D+. 

De l’équipe, seul Sylvain Fesquet participait. Les autres athlètes sortant de leur coupure après les championnats du monde, le format long n’était pas adapté à une reprise.

La course se déroulait à Arêches Beaufort, dans un somptueux paysage de montagne. La natation a lieu dans un lac de barrage EDF avec une eau à 15 degrés assez saisissante, le temps qui a tourné à l’orage en milieu de matinée a rendu difficile cette première édition.

Sylvain FESQUET (14ème 7h41:45)

Arrivé ici un peu par hasard, sans avoir préparé ou prevu ce cross triathlon Xterra, ce n’est qu’une fois sur place au milieu de nombreux étrangers que j’ai réalisé la chance que j’avais d’être là. Dans les navettes qui nous conduisaient au départ j’ai revu pleins de gens qui suivent le team tout au long de la saison, et ce fut un plaisir de discuter avec eux.

8h15, la course est lancée pour quelques 300 aventuriers, le lever de soleil durant la nat nous le rappelle, le cadre est exceptionnel et on va en prendre plein la vue !

Après une natation rapide, j’étais complètement euphorique à vélo. Je rigolais en m’imaginant les collègues m’encourager ou se moquer… En montée je voyais Théo me dire que je me faisais doubler « comme un cadet », dans les portages j’entendais Max me crier : « la meule ou à pied ! », en descente c’était au tour de Serrières de lancer des grands « Tire tout ! » et enfin dès que je commençais à prendre mon temps c’est Forissier qui me rappelait que je n’étais pas venu là « pour jouer au Kamoulox».

Le vélo passe donc très vite, malgré une chute dans la première descente qui me casse la selle et me tord le dérailleur arrière… ça tiendra jusqu’au bout, c’est l’essentiel.

Au 30ème km, petit moment de doute lorsque pendant 10min on prend la pluie, le vent et de gros grêlons…: fini les beaux paysages, on se déplace à l’aveugle.  Heureusement les spectateurs et randonneurs omniprésents sur le parcours donnent de la voix pour nous motiver.

Dans les descentes, raides et rendues extrêmement glissantes, mon choix de pneu (Hutchinson taipan à l’avant et cobra renforcé à arrière, légèrement surgonflé) rendent le pilotage malicieux. Le vélo se couche et virevolte, c’est le pied ! Je m’amuse et reprends beaucoup de monde dans ces portions.

Enfin le trail s’est vite enchainé.  Avec la durée de l’effort, les jambes courraient seules. Je ne m’étais fixé qu’une seule consigne que je respectais : ne jamais marcher.
Ne recherchant pas la performance, j’ai fini à mon rythme en faisant attention à ne pas me blesser en descente.

Bilan : Une superbe course ! De belles émotions partagées avec les amis, un plaisir de voir que j’arrive encore à suivre. Une belle victoire dans ma catégorie et une 14eme place scratch même si les écarts de temps sont impressionnants.

Championnat du Monde Cross-triathlon

WORLD CHAMPIONSHIP

Le Mardi 10 Juillet à Svenborg au Danemark se déroulaient les championnats du monde de cross triathlon. Sur les 5 élites de l’équipe de France nous retrouvions 3 athlètes du Team. 

Le parcours débutait par 1000m de natation dans le port, avec une eau à 19 degrés, la combi Mako était autorisée. De nombreuses méduses étaient présentes pour pimenter un peu. Le VTT se décomposait en 2 boucles de 13,5km sur un parcours très roulant avec des sauts. Enfin une course à pied de 11km plutôt plate permettait de rejoindre l’arche d’arrivée.

Arthur Forissier (5ème 2h09:26) 

Natation fraîche et dans les bulles pour éviter les méduses. Au milieu du parcours je repère Ruzafa  (qui finira champion du monde) et décide de le suivre. Après une bonne transition, je me retrouve dans un bon groupe qui coopère bien et récupère du temps sur la tête de course. Les hommes forts s’échappent à vélo. On reprend Brice Dauord très rapidement, puis Maxime Chané, et finalement Théo nous rejoint, et nous nous retrouvons à 4 français pour jouer la 4ème place. A pied je rattrape le mexicain mais pas le sud africain. Je termine satisfait de ma course à une belle 5ème place.

Théo Dupras (10ème 2h13:25)

Premier objectif de cette seconde saison au sein du TeamTvert. Une 10ème place qui correspond à l’objectif optimiste fixé au départ de l’épreuve.

Je sors de l’eau 18ème après une natation à mon niveau, une transition très rapide, il me manque encore une vingtaine de seconde pour sortir avec un bon groupe en vélo…

Les sensations en vélo ne sont pas aussi bonnes que ce dernier mois. Je fais un premier tour un peu poussif physiquement et brouillon techniquement que je boucle en 9ème position avant un deuxième tour beaucoup plus régulier où je récupère un groupe de 5 pour la 4ème place dont mon coéquipier Arthur Forissier et les français Brice Daubord et Maxim Chané.

Je pars prudemment à pied où je me fait doubler par un Marcello Ugazio toujours aussi impressionnant à pied. A 2km de la fin, je vois que j’ai un danois et Arthur Serrières juste derrière moi, je décide d’accélérer et me rend compte que je suis capable de courir plus vite finalement, je reprends du champs pour venir mourir sur les talons du 9ème.

Cette course clôture un premier cycle déjà très positif où les lacunes seront les prochains axes de travail.

Arthur Serrières (12ème 2h14:15)

Pour ma part cest (encore) une course difficile. J’ai beaucoup couru ce début de saison et il est temps de prendre du repos avant de voir la suite . je ne suis pas réellement satisfait de ma place et de ma conditions mais c’est le sport.

Anne-Claire Defix (3ème amateur 20/24ans 2h55:01)

Xterra France

XTERRA FRANCE

Retrouvez les impressions de nos athlètes lors du Xterra le plus dur du circuit européen. (1500m nat/ 37VTT et 1200m D+/11km trail). Couru sous une forte chaleur.

Arthur Forissier (2ème 3h00:42)

Le Xterra France est pour moi un des objectifs principaux de la saison, parce que j’ai pris pour habitude de m’y rendre chaque année, parce que le niveau y est toujours impressionnant, parce que l’organisation est millimétrée, et parce c’est ici que tout a commencé pour moi…
Je m’y suis donc présenté en forme et sur-motivé, même si je reste toujours impressionné par la start list.
Concernant la course, j’avais décidé de gérer au mieux sans m’enflammer, et c’est ce qui c’est passé. Dès la natation, je me fais un peu décrocher, mais je ne panique pas et parviens à revenir sur Arthur Serrières. Après une bonne transition, je pars tranquillement à vélo et je remonte. Au deuxième tour j’accélère, et lâche mon groupe pour poser le vélo second a 4‘ de Ruzafa.
A pied je pars sur mon rythme et malgré un deuxième tour un peu difficile je conserve cette place.
Je suis très content de ma course et de la manière dont elle s’est déroulée. Maintenant place aux championnats du monde de cross triathlon au Danemark !

Arthur Serrieres (4ème 3h03:27)

Une course très satisfaisante pour moi. La forme est de retour et je suis content de ce que j’ai réalisé, tant au niveau de la place que de la manière dont j’ai pu courir. Mon seul regret est d’avoir laissé Brad me piquer le podium. Tout était au top en tout cas et j’ai hâte de finir avec le déplacement au Danemark.



Maxime Danon (73ème 3h37:44)

Une course à oublier  :
Une natation bien moyenne, un premier tour vélo correct ou je remonte 16ème, et ensuite plus de son et plus d’image ! Je tenais quand même à terminer cette course, j’ai donc fini lentement.
J’accumule une fatigue depuis un mois, je vais donc couper quelques jours pour attaquer un Gros bloc d’entraînements pour préparer les championnats d’Europe de cross-triathlon.

Théo Dupras (Abandon)

Un Xterra France arrivé après un mois de juin très chargé, trop chargé (Belgique, D2 Besançon, Suisse). L’objectif restant malgré tout le championnat du monde, j’enchaîne la Suisse avec une grosse semaine d’entrainement.
Les derniers moments avant la course sont optimaux avec une logistique impeccable et des kinésithérapeutes aux petits soins.
Dès la natation, je ne me sens pas très juteux. Je perds de vu le bon groupe après 300m et finis péniblement. Malgré une belle transition, dès le début du vélo je sens que je n’ai pas de force, je n’arrive pas à relancer même sur le plat une fois la grande bosse passée… Au milieu du 1er tour vélo je comprends que ce sera vraiment un jour sans et je décide de finir tranquillement. Une fois le premier tout bouclé, je décide avec Sylvain d’arrêter la course içi en prévision des championnats du monde à venir.

Anne-Claire Defix (17ème 4h19:02)

Je suis toujours heureuse de revenir faire une course sur les sentiers de mes Vosges natales. Le soleil et la chaleur étaient de la partie. Avec plus de 800 personnes au départ j’ai été beaucoup bouchonnée a la sortie de la natation. Ca a été une course épouvante où la forme n’était pas forcément au rendez vous. J’ai néamoins la joie de monter une troisième fois sur le podium amateur 20-25ans pour cette saison avec un classement scratch en progression : 17ème féminine. Prochain objectif le Danemark !